Quels sont les différents traitements possibles pour purifier l’eau de votre piscine ?

L’été est là, c’est le moment de profiter de longues baignades ensoleillées dans votre piscine. Mais avant de faire trempette, veillez à maintenir l’eau de votre bassin, saine. Décryptage de trois traitements prévus pour purifier l’eau des piscines.

Le traitement à l’oxygène actif

Qu’est ce que l’oxygène actif ? C’est un puissant oxydant qui va désinfecter l’eau et lutter contre l’apparition d’algues. Son point fort ?

Il s’agit un traitement complètement écologique. En clair, lorsqu’il se décompose, il ne forme pas de sous-produits polluants. En plus, il est compatible avec tous les revêtements de piscine. Cerise sur le gâteau, il est inodore et ne provoquera aucune irritation sur votre peau. Que des avantages !

L’oxygène actif existe sous forme liquide, de pastille, de galet ou de sachet. L’idéal est de l’utiliser en complément d’un traitement au chlore pour un résultat parfait. Faites attention à bien surveiller le pH de votre eau : celui-ci ne doit pas trop varier pour maximiser l’efficacité de l’oxygène actif.

Le traitement au chlore

Le chlore est un produit chimique qui va éliminer les bactéries, les champignons et les algues. Une fois par semaine, mesurez le pH de votre piscine. Ce dernier doit être compris entre 7.2 et 7.6. Placez ensuite les galets les sticks dans le panier des skimmers.

Le chlore irrite souvent les yeux et est assez odorant. Cependant il demeure particulièrement efficace et facile d’utilisation.

L’électrolyse au sel

Ce traitement permet de purifier les piscines à l’eau de mer. Le sel contenu dans l’eau passe dans un appareil appelé électrolyseur. Ce dernier transforme le sel en hypochlorite de sodium, un chlore naturel.

Ce chlore va désinfecter l’eau de votre piscine avant de se changer à nouveau en sel, sous l’action du soleil.

L’avantage de ce traitement est que votre bassin est traité sans produit chimique et qu’il s’adapte à tous les revêtements de piscine mais cet équipement nécessite un entretien régulier et une vérification constante du taux de sel de l’eau.

Laisser un commentaire