Rénovation de piscine : quel type de bassin peut-être rénové ?

Aujourd’hui nous abordons le thème de la rénovation de piscines. S’il est aisé de trouver des informations pour la faire construire, il est plus rare de s’interroger sur sa rénovation. Une piscine, ce n’est pas pour la vie une fois qu’elle est creusée ? Et bien non ! Et pour continuer à profiter de votre bassin chaque été, quelques rénovations s’imposent. On vous explique tout !

Engager des travaux de rénovation

Pour améliorer votre piscine, la moderniser, l’agrandir, repenser certains éléments ou encore changer de revêtement, plusieurs motivations peuvent vous pousser à engager des travaux. Il existe une grande diversité d’aménagements possibles.

Même si certaines piscines (comme celles en béton) demeurent plus résistantes et plus étanches, après quelques dizaines d’années d’utilisation, une rénovation est souvent plus que nécessaire d’un point de vue esthétique mais pas que.

Deux raisons peuvent vous pousser à rénover votre piscine : l’usure / la perte d’étanchéité ou tout simplement l’envie d’installer une terrasse ou un système de chauffage, de changer l’éclairage…. Bref, l’embellir. Pour ce faire n’hésitez pas à contacter un artisan spécialisé. Quel que soit le type de rénovations, ils prendront le temps d’écouter votre projet afin de réaliser des travaux sur-mesure.

Quels types de travaux ?

Après une dizaine d’année, il est recommandé de changer le liner car il perd en souplesse. Si votre piscine est en carrelage, c’est comme pour celui de la maison ! Avec le temps il peut être abîmé ou vous pouvez tout simplement vous en lasser.

Les buses et skimmers peuvent également être changés s’ils deviennent moins efficaces avec le temps.

Avec les années, les margelles commencent généralement à se fissurer ou se décoller. Pour votre sécurité, il est important d’engager des travaux assez rapidement, au risque de vous couper ou de glisser.

Pour les plus gros budgets, il existe des travaux plus coûteux comme la modification de la forme de votre bassin, son agrandissement ou son rétrécissement. Ce n’est pas une décision à prendre à la légère car elle vous engage sur le long terme et son coût de revient demeure bien plus élevé que l’ajout d’une échelle.

Laisser un commentaire